Femmes dans la tech : lever les freins, hacker les genres !

12 mars 2018 by in category Best of 2018, News with 0 and 0

FEMMES DANS LA TECH : LEVER LES FREINS, HACKER LES GENRES

Le 8 mars / Simplon – Montreuil

A l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, Simplon.co , Télécom Ecole de Management et la Fondation Mines-Télécom se sont associés pour une soirée d’échange sur le thème des femmes dans la technologie. Au programme : table-ronde sur la mixité dans le secteur du numérique, présentation d’un MOOC sur le sujet et remise des prix de l’appel à projets Makeuses

Ce soir, Simplon se pare d’attributs féminins pour la soirée « Femmes dans la tech : lever les freins, hacker les genres ».

Sur les murs du hangar montreuillois : des statistiques concernant les femmes et la technologie, des verbatims de hackeuses, des images « girl’s power » issues de la pop culture et des figures du milieu à travers l’histoire..

A 19h, Frédéric Bardeau, président de Simplon, et Denis Guibard, directeur général de Télécom Ecole de Management, donnent le top départ de cette soirée-débat avant de laisser la parole à Camille Meier.

A la responsable Grands Projets Simplon.co de rappeler les freins auxquels se heurtent en permanence les femmes dans le milieu de la technologie, et ce, dès leur plus jeune âge : « Les métiers tech sont encore genrés à titre masculin, y compris auprès des prescripteurs : les parents, les éducateurs, les conseillers d’orientation. ». Une problématique que la table ronde eu à cœur d’aborder.

 

 

 

Après une rapide présentation des différents experts, le micro se tourne vers la salle où les échanges s’illustrent très vite de témoignages :

  • « Moi, j’ai toujours rêvé de faire de l’informatique et en terminale, mon conseiller d’orientation m’a suggérée un BTS secrétariat »
  • « Mes amis geeks m’ont déconseillée de faire du code, non pas à cause de mes compétences mais du machisme ambiant du milieu qui en est encore à accrocher des calendriers de femmes nues sur les murs »
  • « Les structures institutionnelles semblent avoir un double discours : on proposera peut-être le code à une ingénieure mais pas à quelqu’un sans diplômes »

Une bonne introduction – s’il en fallait – à la présentation de Chantal Morley, dont le MOOC « Mixité dans les milieux du numérique », prévu pour mai 2018, s’interrogera sur les sur les fondements de « la masculinité » de la technologie. Cinq modules lèveront ainsi le voile sur l’apport méconnu des femmes dans la recherche, dans l’entrepreneuriat du logiciel et dans les métiers du numérique.

 

C’est ensuite le moment remise des prix pour les Makeuses lauréates de l’appel à projets lancé par Simplon.co autour de la fabrication numérique afin de féminiser le secteur de la Tech. Respectivement récompensées par le groupe Orange, la fondation Manpower et La Fondation SNCF, Fanny Prudhomme pour son Kit Les Parleuses, Mylène L’Orguilloux pour Milan AVJC et Dasha Ilina pour son Centre pour la souffrance technologique  ont pitché leurs idées en quelques mots :

Une soirée riche en échange, que les participants ont ensuite pu poursuivre autour d’un cocktail. L’occasion pour les étudiantes de Simplon.co d’étendre leurs réseaux et de partager leurs espoirs et leurs craintes avec d’autres hackeuses et makeuses qui pensent, comme elles, que l’avenir de la technologie se conjuguent autant au féminin qu’au masculin !

Copyright 2018 Social Good Week - conçu par HelloAsso

Send this to friend